Accueil

La vanille est une épice constituée par le fruit de certaines lianescentes tropicales venant de mésoamericanine du genre Vanilla. Les plantes qui produisent la vanille est également appelée vanille. Elles sont considérées comme les orchidées cultivées pour des raisons autres qu’ornementales.

la vanille 2 Pour vous faire comprendre ce dont il est question ici, nous vous parlerons d’abord de la plante qui produit cette vanille puis de sa culture.

Le vanillier

le vanillier 1Quant à la plante de vanille elle est une liane grimpante originaire d’Amérique Centrale pouvant atteindre 15 m de long et vivre 10 à 12 ans. La vanille possède une tige ligneuse avec racines adventives, des feuilles ovales de 15 à 25 cm et des fleurs verdâtres. Pour bien classifier le vanillier, il appartient à la classe des monocotylédones (Liliopsida), la sous-classe des Liliidées, dans l’ordre des orchidées. Parmi beaucoup d’espèces que comprend vanille, environ 110, vous ne pouvez que compter sur 2 qui sont représentées par de nombreuses variétés, ils sont aussi cultivés dans un but commercial. Il s’agit ici de Vanilla Planifolia G.

La culture du vanillier

Si vous voulez avoir un rendement positif quant à la cuture du vanillier, vous devez savoir qu’il pousse mieux pendant le climat tropical chaud et humide et surtout sous des latitudes comprises entre 25o et 30o C. naturellement, le vanillier est une plante de sous-bois d’autant plus qu’il nécessite un ombrage suffisant pour empêcher le rayonnement direct du soleil sur les feuilles et les tiges qui occasionne la mort de la plante.

Quant à la liane, vous pouvez l’observer comme elle pousse tout au long des arbres en s’accrochant à l’aide de ses racines aériennes.  Le vanillier n’est cependant ni une plante parasite ni totalement éphyte c’est-à-dire hémiépiphyte. Pour sa croissance, il nécessite un sol bien drainé et riche en matière organiques pour se développer correctement. Comme toute autre plante de son genre, il assure ses besoins nutritionnels en association avec un champion symbiotique du genre Rhizoctonie.

La façon de cultiver le vanillier est très différentes tant concernant les modes extensifs type culture en sous-bois) que les modes intensifs (types culture hors-sol sous ombrage artificiel). Alors il faut comprendre que dans la plupart de cas, dans les pays producteurs de vanille, sa culture est réalisée en mode semi-intensif sur tuteur vivant. Pour ce faire, l’utilisation du pignon d’Inde, du filao, du vaquois sont nécessaires.

Les premières floraisons de la vanille se fait généralement après 3 à 5 ans de culture. La meilleure période de faire la floraison de la vanille est de mars à mai au Mexique et de juillet à novembre à la Réunion. Vous allez constater que les feuilles de vanille ont une languette (rostellum) entre le stigmate et l’anthère. On trouve environ 20 fleurs par épis, mais on ne conserve que 2 à 8 épis par plante avec chacun 6 à 10 fleurs. Quant à la pollinisation, elle s’effectue d’une façon naturelle en Amérique Centrale par l’abeille Mélipone mais peu de gens pratiquent cela. Quand elle est faite manuellement selon une technique qui a rendu célèbre un esclave de la Réunion, Edmon Albius, qui l’avait mise au point en 1841.